Search

Créer sa propre méthode ou comment faire le point sur ce que l'on sait

Updated: Sep 29


Notre vie d'artiste et notre condition d'humain sous-entendent une évolution perpétuelle. Avant même la création, l'interprétation ou la réinterprétation, notre évolution technique est ce qui nous permet d'exprimer notre évolution intérieure. En d'autres termes, au fur et à mesure de notre mûrissement en tant qu'êtres, nous avons besoin d'adapter notre façon de jouer afin de nous permettre d'extérioriser nos émotions.


Bien souvent je rencontre des gens, et j'en ai fait partie personnellement, qui ne parviennent plus à progresser, qui ont l'impression de stagner. Bien souvent, c'est que leur technique n'a pas suivit leur musicalité, ce qui donne la désagréable sensation de continuer à toujours faire les mêmes choses.


Il existe de nombreux outils en dehors de l'instrument qui permettent de franchir nos obstacles. J'ai écrit des articles couvrant quelques uns d'entre eux (trouver sa place, la visualisation, franchir ses barrières). Ces approches peuvent nous permettre de retrouver notre motivation et un état d'esprit qui nous assurera le dépassement de nos limites.


Cependant le raffinement de notre technique ne se passe pas uniquement dans le mental, bien qu'il occupe une place très importante. Il se trouve également dans l'appropriation physique et même verbale des phénomènes qui nous permettent de jouer ce que nous avons en tête.


Notre imagination n'a pas de limite, mais la réalité est bien physique

Cet article traitera de ce que j'appelle un auto-bilan ou une méthode personnelle. A l'aide des approches que vous trouverez dans les bases de la clarinette et dans jouer avec ses erreurs, vous serez à même de réaliser votre méthode personnelle !


En ayant pour base un passage concret d’un morceau, partez du plus haut possible dans la pyramide des bases, descendez jusqu'au niveau le plus élémentaire. Imaginez que vous devez expliquer à un novice ce que vous faites. Pour plus de facilité, je suggère de faire cela par écrit, sous forme d'arborescence ou de texte, ou autre selon votre inspiration.


En principe, en lisant à rebours ce que vous aurez écrit, vous aurez sous les yeux votre propre méthode, votre façon de jouer unique et personnelle, qui contiendra tout ce que vos professeurs vous auront dit, et ce que vous aurez expérimenté entretemps.


Je vais prendre un exemple sans développer à l'excès, qui peut donner une idée de ce que je veux dire. Je reste dans le cadre de la clarinette. Disons que vous avez du mal à réaliser un intervalle legato. Musicalement, vous cherchez une liaison parfaite qui transmette une sensation de douceur d'homogénéité et de facilité. Aux niveaux inférieurs, il sera question de la façon de souffler, de l'embouchure, de la position des doigts ainsi que de leur action, de l'angle du bec dans la bouche, du rythme (décomposition donc pulsation), la détente, et j'en oublie.


A partir d'un point très précis, il est donc possible de dérouler l'entièreté de la technique d'une personne

Une fois cette méthode rédigée, prenez le temps de l'analyser, de chercher si des choses semblent incohérentes, et quels sont les paramètres à modifier qui vous permettront d'atteindre votre objectif musical premier.


Cela est souvent repérable par un point des bases que vous n'aurez pas su remplir : cette lacune est généralement ce qui fait défaut pour réaliser votre phrasé de rêve !


Allez vous informer, demandez autour de vous, cherchez dans des livres, sur internet, expérimentez. Comprenez de quelle façon vous procédiez et employez-vous à changer. L'article sur l'expérimentation sera d'une aide précieuse. D'autant plus puissant qu'au lieu d'expérimenter sans savoir ce que vous trouverez, vos recherches seront guidées par un objectif précis.


Lorsque vous aurez réalisé plusieurs méthodes personnelles, comparez les, voyez en quoi votre approche a changé. Vous pourrez à l'occasion, vous rappeler d'astuces que vous aviez oubliées, vous pourrez aussi constater avec plaisir vos progrès concernant la compréhension globale.


Vous pourrez aussi vous apercevoir de l’influence de tel ou tel professeur, ou encore vous rappeler d’une phrase ou une consigne employée en cours qui n’avait que peu de sens pour vous à l’époque. Une fois l’aspect technique mystérieusement décrit maîtrisé, vous vous demanderez comment le sens vous avait échappé !


Pour se consoler dans ce cas, il suffit de penser que nous n’étions alors pas encore prêts à comprendre, et alors se réjouir d’y être parvenu

Cet outil méthode personnelle est très efficace car il permet de se remettre en question et d'approfondir notre connaissance de nos deux instruments (le corps et l'instrument), sans oublier le rapport constamment changeant entre les deux, notamment avec le temps.


Le revers de la médaille peut être de se focaliser sur la technique et d'oublier la musique. Afin d'éviter cela et de rester efficaces et intéressants artistiquement, il n'y a qu'une question à se poser à chaque étape :


"De quelle façon puis-je exprimer instrumentalement ce que la Musique exige à mon âme dans l'instant présent ?"

Bonne pratique, et surtout n'oubliez pas de vous amuser !



21 views0 comments

Recent Posts

See All