Search

Trouver sa place

Sur la grande scène qu'est la Vie, nous avons notre rôle et notre place. Cependant il arrive que nous devenions passifs et oublions d'agir. Que ce soit pour trouver cette place ou pour savoir quand le rôle évolue. Dans cet article je vais m'intéresser à la deuxième option.

Le temps et les expériences nous font évoluer et un jour, une situation qui nous convenait n'est plus adaptée. Dans des moments pareils, comme toujours il faut savoir s'écouter et comprendre ce dont nous avons besoin pour nous sentir mieux.


Dans un premier temps j'évoquerai ce qu'est la remise en question, puis comment chercher des réponses. Enfin, je reviendrai au concret en rappelant l'importance de s'adapter également à la réalité. Cet article ne fait qu’effleurer des questions trop vastes et personnelles pour que je puisse les généraliser. Ce n’est que pour montrer des directions, le reste du travail vous appartient. Vous constaterez également qu’il n’est pas spécialement en rapport à la musique, cependant il s’applique quand même dans ce domaine.


Se remettre en question


Il est facile dans la routine de nos activités, de nous laisser aveugler par le côté rituel. En effet il y a quelque chose de rassurant dans une situation que nous avons construite et que nous connaissons.


Le danger est d'oublier que nous changeons avec le temps et que ce qui nous plaisait hier ne nous attirera plus forcément autant demain. Certes nous avons une identité de base mais elle est en constante évolution, même si ce n'est pas une révolution chaque jour !


Régulièrement ou bien dans des moments où nous nous sentons fatigués, il est important de se poser des questions terrifiantes de simplicité aux réponses parfois si vertigineuses, que nous n'osons pas nous les avouer : "ce que je fais me plait-il vraiment ?" ou "ce que je fais me permet-il de continuer à m'épanouir et d'avoir de nouveaux objectifs qui me permettent d'avancer et de progresser" ? Ce sont deux exemples que j'utilise personnellement, il y a bien d'autres questions possibles.


Si les réponses sont oui sans hésitation, il n'y a pas de problème. Cependant, si les réponses sont plus contrastées ou sont longues à venir, c'est là qu'il faut continuer de s'interroger. La remise en question ne peut venir qu'avec une honnêteté parfaite avec nos sentiments.


Rencontrer des difficultés n’est pas forcément signe qu’il faut laisser tomber : il y a des moments plus difficiles, d’autres où nous sommes juste fatigués. Cc’est différent d’une baisse de motivation ou d’une perte d’intérêt


Trouver des réponses


Ne pas savoir répondre aux questions que j'ai citées plus haut, ou pire, devoir reconnaitre que notre réponse est négative peut faire très peur. Ce n'est pas pour autant le signe qu'il faut changer de vie et de voie en oubliant tout. C'est parfois juste le besoin que nous avons de nous rappeler notre motivation de base ou le signal que nous devons changer notre façon de faire.


Les réponses à nos doutes sont quelque part en nous. Il ne faut pas hésiter à se mettre en difficulté pour révéler nos véritables sentiments que nous savons si bien cacher. Pour cela nous avons parfois besoin d'aide extérieure. Les connaissances peuvent aider si elles sont assez proches, mais d'autres fois, il faudra s'adresser à des professionnels afin de débloquer la situation.


Un bon moyen de comprendre est de se rappeler pourquoi nous avons commencé ce que nous faisons. Un retour à la motivation de départ permet bien souvent de faire la lumière sur la cause du problème. Après cela, nous pouvons procéder à une sorte de mise à jour de nos raisons. Si par exemple nous avons atteint un objectif que nous nous étions fixé, c’est le moment d’en déterminer un nouveau.


Ces étapes permettent de clarifier notre position et de comprendre de manière sûre ce que nous voulons vraiment faire de notre situation. Nous pouvons alors nous laisser aller à un moment assez agréable : rêver et laisser aller notre imagination.


Une technique que j’aime bien peut comporter des formulations telles que « Dans un monde idéal je pourrai [...] mon travail consisterait à [...] je me sentirai [...] » . Compléter les crochets appartient à chaque individu. Il peut-être bon de s’accorder un instant de rêve. Nous sommes parfois surpris de certaines idées qui naissent alors.


S'adapter à la réalité


Après avoir rêvé, défini quelles sont nos attentes dans ce monde idéal, il faut revenir à la réalité et mettre notre rêve en perspective avec notre environnement. Nous n’oublions pas notre rêve, mais nous essayons de le faire tenir au mieux dans le cadre de nos vies, avec les obligations qu’elles comportent. Ces obligations sont-elles d’ailleurs toutes basées sur un socle tangible ?


C’est l’occasion de vérifier si ce que nous croyons obligatoire l’est vraiment

Nous avons notre rêve, nous l’avons passé à l’épreuve de la réalité et en avons profité pour faire le ménage dans nos croyances. Il est temps maintenant définir des étapes pour atteindre notre nouvel objectif. Un changement radical peut être très efficace comme catastrophique. Cela dépend de chaque personne et de la distance qui sépare la situation de départ et la situation visée. S’il n’y a besoin que d’un petit ajustement, ce ne sera pas forcément plus facile !


Il faut garder en tête que nous devons respecter notre entourage et nous-mêmes

Pour dresser l’itinéraire , nous avons l’obligation de nous renseigner au maximum sur ce qui nous attend après. N’hésitez pas à contacter des gens, poser des questions à des personnes expérimentées afin d’avoir un retour. Gardez en tête que votre expérience sera forcément différente, cependant une partie des choses importantes reste commune (statuts d’imposition, organismes auprès desquels faire des démarches par exemple).



Savoir s'interroger, se remettre en question, mais aussi mettre au point un chemin pour atteindre ses objectifs


Il faut être conscients des changements dans notre vie que la poursuite de notre rêve va créer (déménagement, façon de vivre etc.), afin de comprendre par quelles étapes nous devrons passer, et s’assurer que nous sommes prêts à les traverser. Même s’il y aura des inattendus, moins il y aura de surprises, plus il y aura de chances de tenir jusqu’au bout du voyage.


Pour conclure, il faut garder en tête que la vie est mouvement. La croissance physique stoppe un jour mais nous continuons de grandir dans la tête alors que nous vieillissons physiquement. Nos capacités physiques et mentales changent.


Nous devons accepter les difficultés et les utiliser pour nous renforcer. Elles sont des signaux qui nous appellent à remettre à plat notre façon de concevoir les choses, pas forcément une alarme pour tout jeter au loin.


Pour se donner les moyens de réussir ses rêves, il faut passer par des épreuves

La maturité et l'expérience sont des forces qui permettent de mieux s'adapter. Rien ne vaut le vécu pour peu que nous en puisions des leçons. Il ne faut pas hésiter à tout changer si c'est nécessaire cependant à certaines occasions, une petite modification pour garder la motivation vaut mieux qu'un abandon à la première difficulté.


Bonne pratique et n’oubliez pas de vous amuser !

62 views0 comments

Recent Posts

See All